Katherine Stewart-Jones, de Nakkertok, est partie représenter le Canada aux épreuves de ski de fond aux Jeux olympiques de Pékin le mois prochain. Au cours des deux dernières années, Katherine s’est imposée comme la meilleure skieuse de fond canadienne et a remporté les deux courses de fond lors des récents essais olympiques à Canmore, en Alberta.

.      

Victoire aux essais olympiques, photo de Nathanial Mah et la première course de Cookie de Katherine.

Katherine est issue d’une famille Nakkertok très active, avec deux frères aînés, Andrew et Patrick, et une sœur jumelle, Emilie. Tous ont également connu du succès dans le sport de haut niveau. Emilie a représenté le Canada aux championnats du monde de ski junior à Ezerum, en Turquie, en 2012, Patrick a participé à de nombreux championnats du monde junior/U23 et à la Coupe du monde, et Andrew a été médaillé d’argent aux championnats du monde d’aviron. Son père Kevin était un entraîneur de longue date du programme Nakkertok, connu pour mener ses longues courses hors piste, qui revenaient généralement au départ après quelques détours et autres aventures, un peu dans les délais prévus… Sa mère, Liz, était la plus grande supportrice des enfants, une compétitrice passionnée et une bénévole très impliquée dans le programme Nakkertok.

La famille Jones (à ne pas confondre avec la famille de l’entraîneur KJ) a rejoint Nakkertok en 1997. Katherine a commencé à skier avec sa sœur jumelle Emilie près de Johansenhus, lorsque ses frères aînés prenaient des cours de Jackrabbit/LTS. Les jumeaux ont rejoint les Bunnyrabbits à l’âge de 4 ou 5 ans et leur “carrière de course” a commencé à la course Cookie quand ils avaient 4 ans. Ils ont participé aux championnats Midget Noram de 2006 à 2009 et aux Jeux du Québec en 2007 et 2009.

.  
Katherine, au milieu, avec sa sœur Emilie et sa mère Liz  Katherine with Emilie, 2010 Whitehorse Nationals (photos from the Jones family archives)

Les premiers championnats nationaux de Katherine et d’Emilie ont eu lieu en 2010, à Whitehorse, où elles ont toutes deux remporté une médaille de bronze. Elles ont également fait leurs premiers essais pour les Championnats du monde juniors en décembre 2010 à Thunder Bay. Katherine est allée au centre d’entraînement national de Thunder Bay en 2015, a déménagé à Canmore en 2018 et a rejoint le centre d’entraînement de l’Alberta World Cup Academy cette saison. Elle a représenté le Canada à 3 Championnats du monde de ski et 46 Coupes du monde, dont la Coupe du monde 2016 à Gatineau, la 3e de sa carrière.
cbc.ca/sports/olympics
CTV interview