Dirk et Claudia Van Wijk sont les principaux propriétaires de Nakkertok depuis 2003, année où ils ont acheté 300 acres aux Weber, l’une des familles fondatrices du club. Les Van Wijk ont travaillé étroitement avec le club pour développer les infrastructures dont on jouit aujourd’hui : le chemin d’accès, le stationnement, le stade, le chalet, la cabane de chronométrage, l’équipement de fabrication de neige, le réseau de sentiers ainsi que les autres bâtiments qui forment le cœur de Nakkertok sud.

Pour poursuivre dans cette lancée, le club doit investir massivement, notamment dans un système d’eau courante, un système septique et un chalet pouvant accueillir plus de monde. Dirk et Claudia ont pensé que le club attirerait plus facilement les investissements ‒ de la part de la communauté ou du gouvernement ‒ s’il possédait les terrains accommodant ses propres infrastructures.

C’est pourquoi le couple a décidé de faire don de terrains stratégiques, dont ceux de l’aire de stationnement, du stade, des bâtiments et du parcours enneigé Nakkertrak.

Comme le dit Dave Allan, président de Nakkertok, « C’est vraiment un don extraordinaire aux skieurs et à toute la communauté de la part de Dirk et de Claudia. Un énorme merci à eux, alors que nous entrons dans un nouveau chapitre de la vie de Nakkertok. »

Ces dernières années Nakkertok sud a été l’hôte de courses de vélo de montagne, de courses en sentier et d’activités de tir à l’arc, en plus des événements de ski de fond que nous connaissons tous.

« On constate la profondeur de l’engagement des Van Wijk envers les amateurs de plein air de tout horizon », ajoute Dave Allan en précisant que Dirk et Claudia ont aussi hissé OWL rafting et Madawaska Kanu Centre au titre d’institutions dans la région.

Dirk continue de faire le traçage des pistes de Nakkertok à l’occasion de la Course aux biscuits, du Championnat canadien et d’autres événements, ainsi qu’à plusieurs compétitions internationales et olympiques.

Un peu d’histoire

Le club Nakkertok a vu le jour au début des années 1970, sur les terres de la famille Weber. La compagnie Sentiers des Outaouais/Outaouais Trails a acheté les terrains supplémentaires. Le club attirait la plupart des skieurs sérieux de la région. Nakkertok a d’ailleurs remporté plus de la moitié des médailles aux Championnats canadiens de 1976. À ce jour, Sue Holloway et Dirk sont les deux seuls membres toujours actifs de cette époque.

Les principales activités de Nakkertok se sont promenées au fil du temps. D’abord à l’est vers la montée Paiement, puis près d’une ferme plus à l’ouest, jusqu’à revenir avoisiner la ferme Weber avec une salle de classe portable gracieusement offerte par le collège Ashbury (à l’emplacement du stationnement Bradford Bunker), et finalement, de l’autre côté du champ, là où le chalet Johannsenhus a été construit.

Claudia et Dirk souhaitaient recréer un centre nordique à Ottawa-Gatineau pour remplacer l’ancien centre Fortune du parc de la Gatineau où ils avaient skié toute leur jeunesse.

2003 – Achat de 300 acres de terrain à la famille Weber (sentier Weber, Adi’s Way, piste 4, étang Weber, étang Van Wijk et Morrall Loop)

2003 – Achat de 50 acres de terrain à Ethier (stationnement, stade, zone de lignes électriques et sentiers intermédiaires)

2005 – Achat du bâtiment en acier et assemblage par les membres

2006-2007 – Achat d’isolant, de planchers et de matériel électrique pour finaliser la construction du chalet

2013 – Achat de 60 acres de terrain à Levert (Pond loops)

2017 – Achat de 30 acres de terrain à Fréchette (sentiers du Lac, Renegade et Bol de toilette)

Nakkertok a fait d’énormes progrès ces 20 dernières années. Le nombre de membres a quintuplé. Les programmes de compétition et d’initiation sont solides. Le club a remporté 13 fois le Championnat des clubs. Sans compter l’extraordinaire dynamique bénévole, ses installations, ses sentiers, ses compétitions homologuées par la FIS, sa capacité à produire de la neige et ses grandes ambitions pour l’avenir avec l’expansion vers le vélo de montagne et le vélo d’hiver.

Pour être réalisés, ces plans doivent être appuyés par de meilleurs espaces intérieurs, des services comme l’eau courante et les toilettes, des sentiers éclairés qui respectent les normes, davantage de fabrication de neige, plus d’électricité, un chemin d’accès mieux entretenu et plus d’aire de stationnement.

Bref, pour accomplir tout cela, il faudra des investissements et des subventions, ce qui sera plus facile si le club est propriétaire de ses propres terrains.

Dirk et Claudia restent avec nous – Nakkertok est leur passion. Le couple est fier de voir grandir le club et de le voir se classer parmi les meilleurs au pays. Ils comptent bien rester des piliers de cette histoire qui se poursuit.