Skier dans les montagnes enneigées de Canmore et patiner sur le canal Rideau; nous sommes 71 jeunes à avoir vécu l’expérience d’une vie avec l’échange Nakkertok-Foothills pour les U14. Dans notre club, la participation à un échange pancanadien est une tradition de la catégorie U14 en compétitif. Cette année, l’activité s’est déroulée avec le club Foothills Nordic de Calgary et le plaisir était au rendez-vous!

Pendant près d’un an, notre équipe a amassé des fonds et s’est préparée : vente de centaines de contenants de sirop d’érable, organisation de ventes de pâtisseries, achats en ligne avec FlipGive, etc. Toutes ces activités de financements ont beaucoup rapproché les membres de l’équipe. À l’aube du voyage, nous avons même choisi une mascotte : Klister, le polatouche ‒ en l’honneur de l’écureuil volant résident du chalet de Nakkertok.

Déjà en novembre, nous commencions à compter les jours. Alors que certains d’entre nous avaient très hâte, d’autres ressentaient un peu de nervosité. Heureusement, dans les mois précédents l’échange, nous avons reçu beaucoup d’informations à propos des familles albertaines qui allaient nous accueillir. On a fait connaissance avec notre « jumeau » par texto et appels vidéo. Ainsi, nous avions l’impression de nous connaître avant même de monter dans l’avion.

Le jour J est finalement arrivé. Le 4 décembre, l’équipe s’était donné rendez-vous à l’aéroport d’Ottawa à 4 h du matin. Dès notre arrivée à Calgary, nous sommes allées jouer aux quilles et nous avons exploré la ville. Nous avons presque perdu le pauvre Klister quand il est resté coincé en haut de la tour de Calgary… peut-être l’avions-nous lancé trop haut. Une chance que le personnel a réussi à le retrouver et à le descendre en toute sécurité. Nous avons fait de la randonnée, du ski, du patinage et encore du ski. À Banff, nous avons combattu dans des batailles de boules de neige épiques, nous avons bien profité des sources chaudes et nous avons admiré le magnifique paysage à partir des gondoles. Dans les derniers jours, nous avons participé à des courses à l’occasion de la coupe de l’Alberta, une expérience à couper le souffle!

La semaine a passé vite, nous avons cligné des yeux et puis le temps était déjà venu de reprendre l’avion vers Ottawa. Heureusement, nous allions revoir nos nouveaux amis dans seulement un mois.

Rapidement, le temps est venu le temps d’accueillir l’équipe albertaine ici. Quelques jours avant, il n’y avait pas de neige à Ottawa et le canal Rideau était fermé. On était loin de la ville d’hiver rêvée que nous souhaitions faire découvrir à nos jumeaux. Enfin, ils sont arrivés. Nous les attendions à l’aéroport avec pancartes, cloches et cris de joie.

Nous avons vécu tellement de belles expériences : vélo d’hiver au Domaine Kanawe, exploration de notre propre terrain à Nakkertok et des sentiers Kichi Sibi, visite du parlement, de Rideau Hall, du Musée canadien de la nature et du Musée de la guerre et magasinage au centre Rideau. Il ne restait qu’une activité à notre liste d’incontournables : patiner sur le canal. Celui-ci a été fermé le lundi, le jeudi, le samedi… Le dimanche était notre dernière chance. Croyez-le ou non, le canal a ouvert juste à temps pour nous!

Nous avons bouclé l’échange avec un banquet où de merveilleux prix ont été remis avec le soutien de commanditaires comme EuroSport et FreshAir Experience. Un diaporama épique a été présenté, nous nous sommes empiffrés de pizza et nous avons applaudi à la remise des prix où deux paires de skis neufs ont été tirées.

Tôt (très tôt) le lendemain matin, l’équipe de jumeaux a pris le chemin du retour. On nous avait dit de rester à la maison pour dormir, mais certains d’entre nous n’ont pas pu résister et se sont levés pour venir dire au revoir.

Nous nous souviendrons toujours de cette expérience. Nous avons eu la chance de voir un magnifique coin de notre pays et de nous faire de nouveaux amis tout en faisant ce que nous aimons le plus : du ski!

Merci au gouvernement du Canada d’avoir contribué au financement de ce programme en payant notamment les billets d’avion, aux parents de l’équipe U14 qui ont aidé à organiser les activités de financement, aux commerces de la région qui ont fourni des prix et au sentier Kichi Sibi qui était si bien tracé. Nous avons représenté Nakkertok de manière à rendre tous nos entraîneurs fiers. Nous avons bien hâte de voir la cohorte de l’an prochain s’amuser autant que nous.

  • Audrey Mcfarland, athlète U14 du programme compétitif